top of page

La « EdTech », réel vainqueur de la crise sanitaire ?



A propos


Les entreprises de la EdTech cumulent 780 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020, soit une progression de 20% par rapport à l’année 2019. La crise du COVID n’a pas influencé négativement le secteur qui continue de croitre.


Avec 108 millions d’euros qui ont en moyenne été levés depuis leur création par ces sociétés, le secteur est toujours aussi attractif pour les investisseurs


La majorité de la cible du marché est le B2C, et même le B2G (Business to Government) : près de 30% des startups ont l’Etat pour partenaire). Il est important de noter que moins de 5% des entreprises sont orientées B2C.


Depuis 3 ans le nombre de startups a augmenté de 47% au sein de la « EdTech », avec 19 création en 2019. Les quelques 430 entreprises du marché « EdTech » ont permis la création directe de plus de 7000 emplois.


Les plus importantes entreprises sont des éléments moteurs du secteurs avec des startups de moindre envergure qui réussissent cependant à se partager la demande. On observe ainsi une coexistence entre structures plus modestes, avec moins de dix employés et un chiffre d’affaires inférieur de 500 000 euros, avec des sociétés affichant un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros comme 360Learning. On remarque enfin que 20 % des EdTechs sont encore « en démarrage », avec un CA de 20 000€. Autre élément de cette fragmentation : une accélération des créations d’entreprises, 60 % l’ont été il y a moins de cinq ans. Le marché est donc très dense mais pas pour autant saturé. 78% ont une clientèle BtoB avec pour cibles : les entreprises, les organismes de formation et les écoles.




Télécharger le rapport complet :

Edtechs EJD
.pdf
Télécharger PDF • 1.10MB


Cette étude a été réalisée par nos consultants Stanislas DE CONTENSON et Romain SARIE. Prenez contact avec eux si vous souhaitez davantage de précisions sur leur analyse du marché.

Comments


bottom of page